Béatrice et Virgile

Béatrice et Virgile

Yann Martel

Language: French

Pages: 122

ISBN: 2081245671

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


À la suite d’une pénible rencontre à Londres où son nouveau livre, s’inspirant de l’abomination nazie, est rejeté par ses éditeurs, Henry rentre chez lui et cesse d’écrire. Une page semble tournée. Henry continue de répondre à ses lecteurs qui se passionnent pour son dernier roman paru. Or voici qu’il reçoit un courrier où l’un d’eux lui demande son aide. C’est un taxidermiste, mais aussi un apprenti écrivain dont l’histoire de Béatrice et Virgile, une ânesse et un singe, est saisissante. Cette fable qui semble évoquer l’Holocauste captive Henry: tout se passe comme si ce qu’il avait cru perdu à Londres renaissait sous ses yeux. Avec un savoir-faire admirable, Yann Martel fait la démonstration qu’un échec peut se transformer en victoire pour peu qu’on croie encore à l’infini pouvoir de l’imaginaire. Il nous montre aussi que les chemins qui mènent à cette reconquête sont parfois inattendus. Après L’Histoire de Pi, probablement le plus grand succès international d’un écrivain canadien, voici Béatrice et Virgile, un roman qui ne ressemble en rien au précédent, mais qui est aussi porté par un écrivain à l’immense talent.

Thunder Dog: The True Story of a Blind Man, His Guide Dog, and the Triumph of Trust

I'm a Good Dog: Pit Bulls, America's Most Beautiful (and Misunderstood) Pet

Sabertooths and the Ice Age (Magic Tree House Fact Tracker, Book 12)

Animal Oppression and Human Violence: Domesecration, Capitalism, and Global Conflict (Critical Perspectives on Animals: Theory, Culture, Science, and Law)

The Rooftop Beekeeper: A Scrappy Guide to Keeping Urban Honeybees

How Do Bats See in the Dark?: Questions and Answers About Night Creatures (Scholastic Question and Answer Series)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

parlions pommes et bananes. béatrice: Oui. virgile: Elles ont une peau douce, lisse. béatrice: Eh oui. virgile: La poire n’a pas une peau aussi douce ou aussi lisse. béatrice: Vraiment? virgile: Oui, elle a la peau plus rugueuse. béatrice: Comme celle d’un avocat? virgile: Non. Mais puisque tu mentionnes les avocats, une poire a d’une certaine manière la forme d’un avocat, quoique le bas d’une poire soit plus rebondi. béatrice: C’est fascinant. virgile: Et une poire s’amincit dans sa

une rencontre avec un lecteur était un plaisir. Après tout, ces personnes avaient lu son livre et cela les avait touchés, sinon pourquoi l’aborderaient-ils? Le contact possédait un certain caractère intime; deux étrangers se rassemblaient, mais pour discuter d’une chose qui leur était extérieure, en laquelle ils croyaient et qui les avait émus tous les deux; alors les barrières tombaient. Ce n’était pas le moment pour les mensonges ou la grandiloquence. On n’élevait pas la voix; deux corps se

la forme sur laquelle la peau sera appliquée. Il y a toutes sortes de cadres et de formes et de garnissages qu’on utilise et qui ont été utilisés, ou mieux encore, on construit un mannequin avec du balsa. Pour des projets plus élaborés, on fabrique un mannequin en argile sur un treillis de fer, on façonne un moule tout autour, quelquefois en plusieurs pièces, et puis une empreinte de fibre de verre ou de résine de polyuréthane est faite, ce qui donne un mannequin à la fois léger et fort. La

sujet, mais le taxidermiste mit brusquement la paume de la main en l’air. Henry se tut. Le taxidermiste se leva et passa de son côté du bureau. Henry sentit une certaine appréhension. — Il n’y a qu’une chose qui compte vraiment, dit le taxidermiste. C’était presque un murmure. — C’est quoi? Le taxidermiste retira lentement la feuille de la main de Henry. Henry la laissa glisser entre ses doigts. Le taxidermiste la plaça sur la table. — Ceci, dit-il. Il prit la lampe dans une main et, avec

étant sacré, Henry se mit silencieusement à la recherche de Mendelssohn. Il chercha sous le sofa, son refuge habituel. Elle n’était pas là. Finalement, ce fut une tache de sang près d’une bibliothèque qui le mena jusqu’à elle. Elle s’était coincée entre le plancher et la tablette inférieure. Henry claqua de la langue et l’appela en chuchotant. Elle émit le plus faible des miaulements. Quand elle se traîna hors de là, du sang dégouttait de son nez et son dos en était couvert; sa peau était

Download sample

Download